Bonne année 2019

Vous êtes ici

Petit coup d'oeil dans le retro sur l'année 2018 : l'année dernière (et oui, il faut s'y habituer), la consommation d'information sur mobile a écrasé celle sur desktop, les géants GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) ont du vivre quelques scandales et changements dans leurs business model et bien sûr, WebSenso a mis en place plus d'une vingtaine de nouveaux sites web et solutions mobiles et de nombreuses évolutions (nouveautés, sécurisations, refontes, etc.) sur les sites et applications mobiles de nos clients.  

Au niveau de la consommation d'information, le smartphone est roi et écrase les consultations depuis le desktop (> 50% en moyenne sur nos réalisations). Et cela suit les prédictions qui prévoient une consultation depuis smartphone proche de 80% en moyenne pour 2020. Même si depuis 3 ans, tous les nouveaux sites ont un design adapté au mobile en 'responsive design', nous avons repensé nos architectures web avec du 'mobile first by design'. Ces améliorations impactent toute la chaine de conception, de l'analyse technique aux serveurs d'hébergement dédiés à nos clients. Grâce à notre expérience depuis 2011 sur le développement d'application mobile native pour iOS et Android, nos clients bénéficient de nos retours d'expérience et de nos architectures mobiles. Dernièrement, nous avons développé l'application Où sortir en techno PWA (Progressive Web Application) qui souffle le renouveau sur le marché des applications mobiles embarquées.

Je vous glisse quelques-unes de nos conceptions web du millésime 2018 : 

et plein d'autres disponibles ici : https://www.websenso.com/realisations dont des logiciels métiers, des applications mobiles, campagnes de promotion, etc.

En terme d'information locale, les géants sont toujours plus présent dans notre quotidien : Google My Business, Apple Maps, Facebook Page, TripAdvisor / The Fork...  et les concurrents locaux doivent conquérir des parts de marché sur des marchés de niche. Toujours plus efficace dans leurs suggestions, ces géants collectent et analysent nos données privées en permanence : recherche, relation, déplacement, achat, loisirs, ... Ils savent tout, voir trop ! Avec les scandales de piratage de données, manipulations de l'opinion publique (ex: Facebook Cambridge Analytica), les utilisateurs sont méfiants et perdent la confiance envers ces gros acteurs. Ce qui a ouvert la voie à des alternatives plus respectueuses de la vie privée, comme la progression importante du moteur de recherche Qwant (Français / Européen) et de nos clients startups qui innovent localement, hein :-) 

Ce phénomène a été révélateur pour la cartographie en ligne en 2018 avec l'annonce des changements de prix de Google Maps (pour les développeurs) qui a boosté, à son insu, la communauté Open Source sur OpenStreetMap. Coté WebSenso, l'équipe a investi dans OpenStreetMap en contribuant activement à la communauté et en remplaçant les fonds de cartes utilisés par OSM. Nous avons aussi optimisé la visibilité de nos clients sur ces cartographies libres. Bien sûr, les solutions ouvertes: Firefox, Qwant,... étaient déjà intégrées au quotidien.

Là, où les solutions open source ou privées (avec une meilleure confidentialité des données personnelles) progressent, elles posent des questions sur le modèle économique. Car si les utilisateurs sont prêts à basculer vers un autre outil, ils ne veulent pas sacrifier la qualité du service, ni la sécurité de leurs données. Quand aux prix, ils doivent ré-appendre que tous les services gratuits qu'ont utilisent depuis l’an 2000 (moteur de recherche, email, stockage, cartographie, annuaire, etc.) a un coût de développement et d'exploitation. Donc il faut bien que quelqu’un les paye. C'est ainsi que le point de bascule peut apparaitre avec la vagues de 'gilets jaunes' qui prônent plus de ‘justice fiscale’, avec en ligne de mire les GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) qui ne payent pas d'impôt (ou réduit) en France, mais paradoxalement ce mouvement utilise ces mêmes outils de communication pour se réunir et promouvoir leurs mobilisations.

Pour 2019 nous vous souhaitons une très bonne année pleine d'innovation et de projets disruptifs. Nous allons continuer à améliorer nos processus d'ingénierie digitale par l'acquisition de nouvelles compétences en interne et sûrement par de nouveaux recrutements. En parallèle de notre accompagnement au quotidien, nous avons repéré en Corée du Sud (séjour en décembre 2018, on y reviendra dans un autre post) des nouveaux usages, là bas où les écrans 8K, la 5G, la VR sont déjà bien présents. Pour l'anecdote, Google n'a que 2% de part de marché en Corée du Sud, c'est Naver.com qui domine le marché... Tout est possible :-)