Quels sont les nouveaux usages pour les écrans pliables ?

Vous êtes ici

C’est l’actualité brûlante du moment et cela se passe au Mobile World Congress (MCW) qui se tient actuellement à Barcelone, un mois seulement après le CES de Las Vegas. Alors forcément, les geeks que nous sommes sont aux anges et surveillons de près les annonces des constructeurs.

Les premiers a avoir dégainé ne sont autres que les coréens de chez Samsung et on peut dire qu'ils ont fait sensation ! Voici le Galaxy Fold, un smartphone pliable dont la charnière résiste aux pliures. Outre ses performances dernier cri et ses capteurs photos un peu partout, ce téléphone peut devenir une tablette à tout moment. Rendez-vous le 26 avril prochain au prix de 1 980 USD dollars en quatre couleurs différentes.

 

Le second modèle qui a fuité avant même son annonce est le Huawei Mate X. Le géant chinois n’aura donc pas bénéficié de l’effet de surprise pour l’annonce de son smartphone pliable 5G. Contrairement à son concurrent Samsung, il s’agit la d’un seul écran OLED en format tablette capable de se replier sur lui même. Une seule couleur au lancement prévu mi-2019 à 2299 euros.

 

 

Alors forcément, les prix ne sont pas orientés grand public pour le moment mais il est déjà intéressant de voir que les premiers modèles sont commercialisés. D’autres acteurs ont aussi présenté leurs écrans pliables ces dernières semaines (LG, Xiaomi) mais les deux annonces majeures restent celle-ci.

Apple à la traîne

Et oui, le géant américain n’a pas encore fait d’annonce à ce sujet mais cela ne veut pas dire que rien ne se trame en coulisse. Si l’on regarde du côté des brevets, c’est il y a quelques jours que nous avons découvert de nouveaux éléments dans un brevet déposé en 2011.

On distingue clairement un iPhone se refermant mais peu d’informations ont filtré à l’heure actuelle. Mais la mise à jour de ce brevet est sortie comme par hasard avant la conférence de Samsung.

Nouveaux usages ?

C’est ce qui nous intéresse le plus. Après l’effet d’annonce et les prix élevés, quel impact cela va-t-il avoir sur notre quotidien ? Déjà le premier point négatif sera l’épaisseur plus grande par rapport aux smartphone actuels. Une ouverture à la 5G ? Pas avant 2020 en France…

L'innovation paraît encore très chère et on a encore du mal à voir les nouveaux usages. C’est sur qu’on pourra se rapprocher d’une expérience tablette / ordinateur mais les analystes estiment que c’est encore trop tôt pour le grand public. Principalement à cause de problématiques à résoudre : la visibilité au soleil, les accessoires qui viendront rendre l’ensemble encore plus épais, la fiabilité des charnières et des écrans après plusieurs pliures…

Beaucoup de questions et des premiers modèles qui arriveront dans le courant de l’année. Les super-héros de l'agence WebSenso seront ravis de tester les sites et applications mobiles sur ces nouveaux modèles (ou leur simulateur ;-) )