On test websitecarbon.com !

Vous êtes ici

L’écologie est toujours au coeur du débat national et nous sommes tous concernés. Chez WebSenso, on écrit des lignes de code, on utilise des serveurs, on transfert des données mais quel est l’impact réel sur l’environnement ? 

En chiffre, chaque heure dans le monde, plus de 140 millions de requêtes sont effectuées sur Google. Chaque requête Google émet 7 grammes de CO2. Les centres de données consomment, on en dénombre 182 en France en 2016 et ils représentent 8% de la consommation électrique du pays. L’utilisateur est lui responsable de 50 % des gaz à effet de serre d’internet.

La pollution numérique est donc un enjeu majeur de la nouvelle décennie et comme l’écologie de manière générale, on peut tous à notre niveau faire un petit geste. 

 

Ce mois-ci, nous tenions à vous présenter un outil gratuit pour estimer l’empreinte carbone de votre site web. Il s’agit du site websitecarbon.com créé par WholeGrain Digital qui permet en saississant l’URL de son site de connaître son émission de carbone.

On a donc fait l’essai avec notre site web pour commencer : www.websenso.com6.83g of CO2 sont produits à chaque fois que quelqu’un arrive sur notre site. On apprend qu’il fonctionne grâce à l’énergie durable.

Sur 1 an, avec 10 000 pages vues par mois, on produit l’équivalent de 820.13kg de CO2 soit autant de CO2 que…

  • d'eau bouillante pour 111 128 tasses de thé !
  • 877 milliards de bulles
  • 38 arbres
  • 1,727kWh d’énergie donc de quoi rouler en voiture électrique pendant 11 050km

 

Qui sont les bons et mauvais élèves ? 

En comparaison, le site www.wwf.fr est déjà plus propre que le nôtre avec 1.12 g de CO2 produit à chaque visite soit la quantité carbone de 7 arbres par an. www.greenpeace.fr est à seulement 0.81g of CO2 par visite.

Le meilleur n’est autre que www.wholegraindigital.com d’après le site, il produit seulement 0,11 g de CO2 lors de votre visite soit la quantité carbonne d’un arbre par an. 

Si l’on prend un géant comme www.amazon.fr, on se rend compte qu’il n’utilise pas d’hébergement vert et le taux de CO2 par visite grimpe à 2.82g, ce qui reste raisonnable.

 

Comment s’améliorer ?

Website Carbon Calculator vous propose de passer à l’action en plantant par exemple des arbres pour réduire l‘impact carbone, changer d’hébergeur ou en appliquant quelques conseils comme réduire les vidéos, bien choisir ses polices, coder proprement, utiliser moins de JavaScript ou encore optimiser ses images.

Victor Hugo disait :

« C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas ».

Alors écoutons-là et prenons conscience !

N’hésitez pas à partager vos scores dans les commentaires !

Source

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.