Où sont les sauvegardes ?

Vous êtes ici

Le 10 mars 2021, un centre de données strasbourgeois de l'hébergeur OVH (France) a pris feu, détruisant les serveurs, leurs données et donc stoppant de facto, les sites web hébergés dessus. On estime que plus de 400 000 noms de domaine ont été touchés. C’est que la question brûlante (oui, le jeu de mot est facile) : mais où sont les sauvegardes ? Et surtout, quel est le processus pour rétablir - au plus vite - les sites web impactés ?

Par chance, aucun de nos serveurs ne se trouvait dans les locaux d'OVH à Strasbourg. Mais plusieurs de nos confrères et certains de nos clients ayant leur hébergement en propre ont vu leurs services arrêtés net : baisse drastique du nombre de visiteurs, perte de chiffre d’affaire, altération de leurs images, bugs de leurs boîtes mails… Et pire ! Les assureurs excluent ces dommages ayant pour origine une société tierce et OVH ne propose pas, ou si peu, en contrepartie de ce cas de force majeure. 

Comment WebSenso héberge et sauvegarde ses sites web ?

Nous travaillons avec plusieurs fournisseurs : Gandi, OVH, Infomaniak, 1&1, etc. Pour la majorité de nos contrats, nous hébergeons les sites créés sur des serveurs dédiés chez OVH (Bare Metal Cloud), localisé en France et en utilisant des adresses IP flottantes (ce qui permet de changer rapidement de serveur sans avoir à changer l'IP indiquée dans zone DNS du site). Les sauvegardes (complètes) sont effectuées quotidiennement sur un site géographiquement distant (toujours chez OVH), avec un minimum de 4 jours glissants. 

En options, nous proposons d’autres destinations et des durées extensibles.

Quel processus en cas de crash ?

En cas de panne matérielle (exemple : incendie), notre Plan de Reprise d'Activité (PCA) est basé sur la restauration de la dernière sauvegarde disponible vers un serveur de réserve. Puis nous opérons un basculement de l'IP flottante concernée pour limiter au maximum la durée de l’impact.

La durée d’indisponibilité ne peut pas être garantie, car cela dépend du volume de données à restaurer, de la disponibilité de flux externes utilisés, etc. 

Nouvelles options

Pour avancer avec plus de sérénité, nous améliorerons nos processus pour tous nos contrats : des sauvegardes plus longues ( 5 jours + 1er du mois), sauvegardes vers d’autres fournisseurs (toujours en France), etc. 

En conclusion, nous nous efforçons à prendre le plus de mesures possible pour offrir un service d’hébergement de qualité et d’en assurer la disponibilité.

Ainsi de nouveaux mécanismes vont être mis en place, même s'il faut voir la réalité en face : le risque zéro n'existe pas. C'est pour cela que nous restons disponibles pour tous nos clients : en cas de doute, ou pour toute question, appelez-nous ! Et si vous avez un projet de création ou de refonte de votre site internet, on se fera un plaisir de vous conseiller.

Ajouter un commentaire